SpePhysique.fr
Faut-il forcément suivre la Spé Maths avec la Physique ?

A l’heure où une grande majorité des élèves en spécialité Physique-Chimie en 1ère suivent également les spécialités Mathématiques et SVT, certains s’interrogent sur la pertinence d’abandonner les Mathématiques dès la classe de 1ère. Souvent, ce sont des élèves qui projettent d’étudier en faculté de Médecine et qui pensent que les Mathématiques ne sont pas indispensables dans cette filière.

Très clairement, je recommande fortement à tout élève désireux de suivre la spécialité Physique-Chimie de prendre Mathématiques en parallèle et voici mes arguments :

1. Des outils de Mathématiques indispensables en PC sont étudiés en classe de 1ère, et en premier lieu les dérivées.

2. La manipulation de données en PC impose des habitudes de calculs qui mettent du temps à se mettre en place et qui sont rarement acquises en fin de seconde.

3. Les Mathématiques sont formateurs en terme de raisonnement, et les capacités acquises dans cette matière sont exploitées en PC.

4. Il est plus facile de se motiver à fournir des efforts en PC quand cette spécialité est associée aux Mathématiques, donnant ainsi une « couleur » plus scientifique au baccalauréat.

Toutefois, il me paraît possible d’abandonner la spécialité Mathématiques en classe de terminale, sans que ce choix soit préjudiciable, mais à condition :

1. D’avoir un bon niveau en Mathématiques en 1ère (et donc que l’abandon des Mathématiques résulte d’un choix permettant par exemple de suivre la spécialité SVT en terminale) : des élèves de terminale s’en sortent même mieux que d’autres suivant la spécialité Mathématiques !

2. De suivre l’enseignement de Mathématiques complémentaires qui aborde de nombreuses notions qui sont étudiées en PC et permet ainsi de consolider l’acquisition des savoirs et savoirs-faire.

3. De ne pas avoir pour projet des poursuites d’études en écoles préparatoires scientifiques (bien que ce dernier point soit sujet à discussion…).

Pour rappel : il n’y a plus de Mathématiques en tronc commun, si ce n’est en enseignement scientifique donc à un volume horaire très faible et avec des objectifs de formation sans grande exigence…

N’hésitez-pas à me contacter pour discuter de ce sujet, je vous répondrai avec plaisir.

C. Musset 2 mai 2021